A Léon

 A Léon dans Poésie Le-Marginal-Magnifique-A-l%C3%A9on-Refuge-chiens-abandonn%C3%A9s1-300x214

 

Un poème tout en émotions, qui n’est pas de moi cette fois, mais d’une amie. Il rend hommage à l’un de ces êtres marginaux qui hantent les refuges, qui trop souvent partent sans un regard, ni même l’ombre d’un au-revoir.

 

Aujourd’hui Léon n’a pas répondu

A l’appel du repas ;

Prostré sur sa couche, il m’a ému

Par son air résigné et las ;

Son vieux corps de rhumatismes perclus

Sous la couverture apporté s’est détendu ;

Il a posé sa grosse tête à l’oeil éteint

En soupirant d’épuisement sur le coussin ;

Je lui ai parlé et il m’a écouté

En me regardant confiant et apaisé.

Léon qui était toujours content est chien

Et s’il se meurt dans un refuge misérablement,

C’est parce qu’un jour un être dit humain

L’a à son destin abandonné lâchement.

Pour Léon, il est trop tard,

Mais je veux garder l’espoir

Que tous ces regards suppliants derrière la grille

Trouveront un jour la chaleur d’une famille.

Et souvenons-nous du Petit Prince et de sa rose jolie ;

Jamais la confiance accordée ne se trahit.

C’est cela aussi un monde meilleur,

Pour toutes les misères avoir un coeur.

*

Retrouvez tous les nouveaux poèmes du Marginal Magnifique sur un site plus beau, plus fun, plus libre !

8 Réponses à “A Léon”

  1. Admirable.. Emouvant ….
    Amitiés
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : j'aime les hommes

  2. Ismeralda dit :

    Un poème très à propos en ces périodes de vacances… l´égoïsme de certains prend des proportions telles qu´ils ignorent la valeur de la Vie!
    Espérons comme tu le dis qu´à force de rappeler aux gens que les animaux ne sont pas des objets inanimés mais des êtres vivants, l´abandon prendra fin… et par la même occasion aussi, la maltraitance des êtres vivants !
    Bon après midi, bisous, Ismeralda

  3. Confiance,puisses-tu ne nous quitter et semer ta générosité,
    salut à toi et bon week-end.

    Dernière publication sur chasseur d'images spirituelles : Tu doutes dis-tu

  4. Nathy dit :

    Je suis délégué-enquêteur à la SPA et malheureusement cette année comme les années précédentes l’abandon, la maltraitance sont toujours d’actualités malheureusement
    Ce poème est très touchant

    • Merci pour ce commentaire, qui toutefois est loin de me réjouir le coeur, tout en ne m’étonnant pas… Le combat est loin d’être gagné et la sensibilisation doit continuer !

      Les gouttes d’eau d’aujourd’hui font les grandes rivières de demain, je ne désespère pas…

      Bon courage et continuation, à bientôt.

  5. Le Marginal Magnifique dit :

    C’est beau !

Répondre à Nathy Annuler la réponse.