Courir toujours

 

Courir toujours dans Poésie Le-Marginal-Magnifique-Courir-toujours-homme-course-plage-300x199

 

Tu cours encore et toujours à perdre haleine

Courir à en crever à en devenir carrément vert

 

L’espoir ces cordes qui font vibrer ton âme de crécelle

Tu crois encore que tu pourras t’acheter un destin facile

Dans ce monde peu d’élus que des squelettes fragiles

L’espoir t’anime pas besoin encore de défibrillateur

Bientôt tu ne courras plus couché parmi de grises fleurs

Terrassé l’espoir aura quitté ton âme servile de pantin

 

Tu cours encore et toujours à perdre haleine

Courir à en crever à en devenir carrément vert

*

Retrouvez tous les nouveaux poèmes du Marginal Magnifique sur un site plus beau, plus fun, plus libre !

2 Réponses à “Courir toujours”

  1. Titus dit :

    Les gens courent pour essayer d’avoir une vie meilleure. Encore faut-il savoir se calmer et apprécier les joies simples comme un beau coucher de soleil ou une balade en montagne avec de superbes paysages et s’octroyer de bons loisirs. Le rythme effréné de ton poème rend magistralement cette course à la survie et à l’aspiration du bonheur. Bravo.

Répondre à Titus Annuler la réponse.