Le tsunami

 

Le tsunami dans Poésie Le-Marginal-Magnifique-Po%C3%A8me-Le-tsunami-grain-de-sable-dans-le-syst%C3%A8me-balayer-les-id%C3%A9es-re%C3%A7ues-faire-le-m%C3%A9nage-semer-le-trouble-chambouler-lorde-%C3%A9tabli-%C3%AAtre-profond%C3%A9ment-subversif-choquer-300x225

 

Je ne suis venu ici que pour chambouler

Pas pour suivre servile le troupeau végéter

Je suis un indépendant le grain de sable

Qui fait grincer l’engrenage et les dents

Le système est pourri aucun égard pour lui

Si tu y adhères trop je ne suis pas ton ami

Je veux être l’ouragan la vague le tsunami

Balayer les cons réveiller les consciences

Briser les burnes et les moules sociaux

La bombe d’Hroshima est une douce brise

En comparaison de mon appétit de justice

 

Les obéissants les coincés les bien-pensant

Ne peuvent que choper l’urticaire la jaunisse

Quand je leur balance le vrai en pleine face

Voir la matrice ils n’y sont pas coutumiers

Top dur à encaisser trop dur à supporter

Ils vont mouiller leur pantalon à pinces

Souiller de leur crotte jusqu’à leur cravate

A moins de porter des couches-culottes

J’ai fermé ma gueule bien trop longtemps

Il est temps de brandir un poing de fer

Et de mettre les points fermes sur les i

*

Retrouvez tous les nouveaux poèmes du Marginal Magnifique sur un site plus beau, plus fun, plus libre !

6 Réponses à “Le tsunami”

  1. biarnes dit :

    Bonjour
    Me voilà enfin de retour. J’ai un peu de répit. Les points sur les « i », je voudrais bien les mettre à certains mais il n’y a pas plus obtus que celui qui ne veut rien entendre. Le silence est d’or et la parole est d’argent. Mais viendra le moment où comme tu dis viendra le tsunami.
    A bientôt
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : B.P.C.O. : MOI AUSSI

    • Ha bonjour ! Pas facile de tout gérer, y compris ses activités numériques :-) .

      Et oui, dès fois il faut se faire entendre, bousculer un peu son monde et le monde, c’est salvateur.

      On peut aussi envoyer un tsunami de silence, bonne idée :-) .

      Bonne soirée, à bientôt.

  2. Laconique dit :

    Prions pour que vous n’accédiez jamais au pouvoir suprême ! Sinon, voilà un poème vraiment inspiré, on sent que le dégoût du conformisme vous donne des ailes et vous transporte, nouvel Homère de la rébellion, sur les sommets du Parnasse numérique !

    • Lorsque j’accèderai au pouvoir vous serez mon premier ministre cher Laconique, mon âme grise, ma Galigaï, pour un nouvel ordre composé d’abus, d’excès, mais aussi de rigueur et de liberté…

      Comme vous le dites si bien et en toute objectivité, je suis un peu Homère dans mon genre, mais pas aveugle, je vois clair, entrevois la matrice comme Néo, je suis le roi des « sommets du Parnasse numérique », avec vous sur un sommet adjacent…

      A bientôt !

  3. femmepsy dit :

    J’ai bu vos mots :
    VRAIS !
    Dans mon métier, soit on est mouton ; soit on est la brebis galeuse et je préfère de loin être cette dernière.
    Mes coups de gueule sont connus et mal acceptés mais sur les votres je reviendrai car ils me parlent.

    Bien à vous…

    • Merci pour ce commentaire.

      Parfois la brebis galeuse est en fait la seule saine, mais est considérée malade par le troupeau dont chaque membre est contaminé : on assiste à une inversion des valeurs. Puis, en général, il faut bien admettre que quand le plus grand nombre fait bloc c’est qu’il s’accorde sur une idiotie.

      En tout cas je suis content de voir que certaines personnes se distinguent et décident de penser par eux-mêmes :-) .

      Amicalement, à bientôt.

Répondre à Le Marginal Magnifique Annuler la réponse.